-

Culture Web |  Marylin B.

 
Corrigez-moi si je vous trompe
Les affiches publicitaires regorgent de femmes au teint lisse, à la crinière flamboyante et aux membres étirés. Cette multitude de petites corrections prend de telles proportions que parfois, l'affiche est même interdite. Ce fut le cas en 2011 en Angleterre pour une pub Lancôme avec Julia Roberts, qui nous vantait un fond de teint "créateur naturel de beauté". Le résultat ressemblait à un masque de cire sur lequel on avait collé les lèvres (repulpées), le nez (affiné) et les yeux (liftés) de Julia Roberts et fut jugé bien trop trompeur pour le consommateur.
 
Une autre dimension
Nous voyons régulièrement des retouches grotesques, l'une des plus récentes (et drôles) est celle de V. Trierweiler dans un magazine japonais, méconnaissable mais finalement, ces images ne nous bernent pas car elles sont bien trop éloignées de la réalité.
En revanche, il est très troublant de voir un résultat très naturel après retouches (et pourtant très éloigné de l'original), et encore plus lorsque la retouche se fait sur un support vidéo.
 
Voici un premier exemple, par Foton Inc. :

Catégories

 

Actualités


Et un deuxième, réalisé sur le logiciel Nuke par Rousselos Aravantinos :
Illustration tirée du clip de Boggie "Nouveau Parfum"
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Marylin B. Conception et refonte de sites internet et services de webmastering dans le 94, Arcueil -  Ile de France.

    07.50.43.86.14.


   Arcueil, Val-de-Marne
© 2016 Marylin Bernard. Tous droits réservés.